17/04/2014

CE N'EST...

Plus de la panique, à voir sa tête, c'est de l'épouvante au sein du Parti Scandaleux de Diroupette, "chaque voix qui manquera au parti rouge est une voix qui ouvre une route à la droite"...

DI RUPO MECHANT.JPEG

Chaque voix qui manquera au Parti Scandaleux est une voix qui ouvre une route à la droite, a affirmé jeudi matin le 1er  sinistre Diroupette au cours de l'émission radiophonique Matin Première RTBF, alors qu'il était interrogé sur la montée du PTB-GO dans les sondages...

Face au parti de gauche radicale PTB-GO, désormais crédité de 7 à 8% d'intentions de vote, Diroupette chie dans son froc et a appelé à voter utile, "je peux comprendre, des analyses peuvent être faites, mais quand on doit voter, c'est pour cinq ans"...on doit voter socialiste si on est progressiste", a-t-il dit, "réfléchissez avant de poser l'acte", a-t-il ajouté à l'adresse des électeurs et comme je l'ai dit dans un article précédent, les médias inféodés au Parti Satanic vont continuer à nous rabâcher les oreilles avec Diroupette qui a une nouvelle fois défendu son bilan et répété que son gouvernement avait stabilisé le pays, selon lui, seul le parti des "parvenus" socialmistes sont à même de faire front aux séparatistes, contrairement au MR qui, selon lui, "fait des mamours à la N-VA"...

Dès lors, comme il est en pleine crise d'hystérie, aidons-le à attraper une crise d'apoplexie et qu'il nous fasse un bon gros accident vasculaire cérébral pour faire comprendre à toute sa bande d'escrocs notoires...que la Belgique et surtout les francophones ne veulent plus entendre parler du socialisme qui a fait de la République Bananière Wallonne, le plus grand cimetière économique d'Europe, contrairement à ce qu'il souhaite, votons tous et toutes pour le...

LOGO PARTI +.JPEG

BANIERE PARTI +MAÎTRES CHEZ NOUS LES BELGES D'ABORD.jpg

Commentaires

Il est tout de même intéressant de voir ces politiciens de gauche, finalement grands bourgeois nantis, se promenant dans leur voiture avec chauffeur, parler des petits, d'un air condescendants, tandis qu'eux-mêmes se "soignent". Ils se croient l'esprit brillant, mais totalement en rupture avec la réalité des gens qu'ils prétendent défendre, leur seule préoccupation étant la force de frappe de phrases creuses qu'ils déploient quelques semaines avant les élections. Les "Il faut" et les "on devrait" sont leurs mots d'or alors qu'on les attendraient et les apprécieraient sur quelques réalisations, même maigres, mais qu'ils sont incapables de produire. La gauche c'est une histoire de 50 ans de pouvoir et de corruption.
C'est vrai, mais voter pour un PS en déliquescence idéologique, politique et morale, c'est encore pire.

Écrit par : Charles | 17/04/2014

Répondre à ce commentaire

Di Rupo a raison. Il faut voter PS, sinon la mafia rouge mourra. A Lasnes il y en a une qui fait vivre un cabinet d'avocat à coup de millions d'euros venant du peuple. C'est cela la gauche caviar. Cette gauche où l'électorat est constitué uniquement d'illettrés, chômeurs professionnels, et tous ceux qui veulent profiter du travail des autres.

Écrit par : Monique | 17/04/2014

Répondre à ce commentaire

Panique à bord du vaisseau socialiste!
Très beau slogan, qui s'inverse aussi facilement! Toute voix à un quelconque parti est une perte systématique pour le PS, donc l'affaiblit alors votons pour les petits partis!
S'ils veulent donner un peu d'effet à leur campagne, qu'ils annulent déjà tous les accords totalement obsolètes tel que la grappa, les pensions de veuve issues de la polygamie et autres abus du genre...

Écrit par : Gérard | 17/04/2014

Répondre à ce commentaire

Alors je vais voter pour les petits partis mais alors ne faites pas comme la droite après.
La tva a 6 % sur électricité afin de bloquer index ! C'est les petits qui trinquent!

Écrit par : José | 17/04/2014

Répondre à ce commentaire

Au royaume du surréalisme, tout est possible. Notre César dans son intervention relatée par l'article consacré aux prochaines élections voudrait nous faire peur.
Il peut déjà compter sur le soutien de l’extrême gauche près de sept pour cent, bonheur pour les plus vulnérables ce seront des voix conditionnelles pour empêcher aux socialos embourgeoisés de pratiquer une politique trop a droite.
Venir agiter sous le nez des laissés pour compte, des futurs exclus 55000 chômeurs d'ici 2015 l'image le plumeau noir de la mort économique des budgets familiaux taillés en peau de chagrin, avec des fins de mois qui commencent déjà le 13.
C'est une forme de chantage a deux balles, car notre césar a pratiqué durant la législature une politique de droite.
Inutile de déballer tous les coups de rappe a fromage qui ont écorché notre portemonnaie, notre capacité a faire face a cette austérité démagogique profitant aux finances.
Exemple tous les parachutes dorés, les affaires....le détricotage de la sécurité sociale. Lorsqu’on entend toutes les belles promesses électorales pour lesquelles il n'y a pas d'évaluation chiffrée, mais une vague projection plus de sept milliards pour celles des libéraux etc...
Les promesses et leur réalisation sont les milliers du marketing électorales, les mensonges diplomatiques qui léseront encore beaucoup de personnes.
Notre démocratie est confisquée par l'intérêt des partis, de leurs sphères d'influences et de contrôles, une mafia système. Le fond du panier ne peut espérer que des miettes sans écoute. Ce qui pousse en avant la déflation, les nationalismes et autres populistes type babart.

Écrit par : Jean-Philippe | 17/04/2014

Répondre à ce commentaire

Chaque voix donné au P$ est un cailloux en plus dans l'économie de la Wallonie, oui, votez pour moi, on a compris...
Il rêve encore ou quoi!
Maintenant que l'on cerne mieux le personnage, à part des petits vieux aveugles sourds et gâteux, il va se faire lessiver et son clan d'incapables et d'opportunistes va se retrouver tout de go dans la catégorie des petits partis!

Écrit par : François | 17/04/2014

Répondre à ce commentaire

Alors Elio on panique et on raconte n'importes quoi sur un bilan catastrophique grâce à vous les socialistes la méthode COUE a encore de beaux jours devant elle
Le P$ progressiste, si c'était vrai, ça se saurait! I
l apparaît plutôt intégriste.

Écrit par : Richard | 17/04/2014

Répondre à ce commentaire

D'accord avec tous les internautes il faut éjecter le PS et ses têtes, Magnette, l'élue Onkelinx celle qui déménage en fonction de ses objectifs et Milquet accrochée au PS comme une sangsue il faut du changement tous en ont ras le bol de ses promesses jamais tenues pouvoir d'achat nulle pas de justice, immigration débordante mais bonne pour le PS d'ailleurs regardez le nombre d'inscrit à consonance étrangère il n'y a qu'au PS que cela existe oui les flamands ont raison de vouloir se séparer de nous boulet wallon!

Écrit par : Myriam | 17/04/2014

Répondre à ce commentaire

PS progressiste? N'importe quoi, le PS est un parti rétrograde qui cultive le chômage depuis 125 ans car sans cela il n'existerait pas. La lutte des classes, c'était il y a un siècle!
Voici déjà de nombreuses années que la population demande la baisse de la t.v.a sur l'électricité. Enfin,nous l'avons cette baisse. Et voilà maintenant les mêmes qui contestent cette réalité, parce que cette baisse retarde l'évolution de l'index.
Mais çà, on le savait ! Alors, pourquoi contester ce qu'on a demandé à corps et à cri. Il faudrait quand même rester sérieux dans son raisonnement.

Écrit par : Freddy | 17/04/2014

Répondre à ce commentaire

Prêts à tout pour rester dans le "fromage". Et le faire perdurer même si on perd les élections, voir la loi "Tecteo" votée dans l'urgence pour pérenniser le profit socialiste sur la TV distribution, la presse et le tout payé par les électeurs...

Écrit par : Frédéric | 17/04/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.