13/04/2014

A LA...

République Bananière Wallonne, "entretien" est un mot que les sinistres dirigeants ne connaissent pas quel que soit la couleur du parti, ce mot ne fait pas partie de leur vocabulaire politique...

PHILIPPE HENRI INSPECTEUR GADGET.JPEG

Rappelez-vous, dernièrement je postais un article sur l'Etat de nos routes que le sinistre wallon des Travaux Carlo Di Antonio des Crétin(e)s Dangereusement Hypocrites malgré les budgets octroyés depuis 2010 pour l'entretien et la rénovation du réseau routier en Wallonie, on est en droit de se demander à quoi servent les 7 milliards d'€uros versés chaque année par la Flandre à la République Bananière Wallonne...

http://lavenirestentrevosmains.skynetblogs.be/archive/201...

Après les routes, c'est aujourd'hui deux tiers des caméras des routes wallonnes qui sont en panne...il ne s'agit pas des radars de contrôle de vitesse mais du dispositif servant à la gestion du trafic, afin d'en assurer la fluidité...
Dans sa réponse à une question de la députée wallonne Isabelle Meerhaeghe Ecolobobo...le ministre des Travaux Carlo Di Antonio indique que "70 des 102" caméras équipant le réseau autoroutier régional et les grandes nationales sont à remplacer, et hop vite, très vite, il faut trouver un budget supplémentaire pour grever un peu plus la dette wallonne de quelques millions d'€uros alors qu'elle dépasse déjà les 12 milliards d'€uros...

A question idiote, réponse idiote, les dispositifs de surveillance et de sécurité routière, installés à la demande du Centre Perex à la fin des années 90 ont donc mal vieilli et se trouvent dans un état de vétusté inquiétant, étonnant que c'est toujours en République Bananière Wallonne que ces problèmes sont dévoilés et jamais en Flandre... pourquoi ne pas les avoir entretenu au lieu de s'imaginer que ces caméras étaient éternelles, oups, j'oubliais qu'il faut prévoir quelques enveloppes au noir pour les rouges, oranges et verts...

Le 25 Mai prochain n'oubliez pas ces "escrocs" en col blanc, votez pour le...

LOGO PARTI +.JPEG

Les commentaires sont fermés.