27/04/2013

LES TERRORISTES...

Djihadistes se mettent au-dessus des lois...

TERRORISTE ESSAGHAIER.JPEG

Tant que le monde non-musulman n’adoptera pas une grille de lecture de la psychologie du terroriste musulman, et ne mettra pas définitivement en cause les sources nauséabondes de l’islam lui-même, à laquelle s’abreuvent les terroristes musulmans, le djihad fera plus de dégâts à l’humanité que le poison nazi!

Au lieu et place de témoigner de son implication dans l’édification d’un monde de paix, l’islam fait déferler des escadrons de la mort formés d’individus racistes et ultra-violents, engoncés dans leur armure d’hommes parfaits, revendiquant l’impunité pour leurs crimes, qui de leur point de vue ne le sont pas, parce qu’ils sont légitimes et fondés dans le sens de leur religion.

Croyant détenir une vérité absolue dont ils veulent faire la vérité universelle à laquelle le monde doit adhérer, ils ne reculent devant rien pour l’imposer au prix de la vie humaine...

Ils appartiennent à la classe, ou plutôt à la crasse des seigneurs, ceux du monde des ténèbres et de la terreur, qui ne peuvent être jugés que par leurs pairs, en l’occurrence leur grand seigneur Allah.
L’ordonnateur et commanditaire de leurs crimes et méfaits est leur seul juge, alors qu’il a prévu pour eux une villégiature dorée à leur mort sur son sentier.
C’est tout le sens philosophique de la justice islamique. Juge, partie et instigateur à la fois.

Ainsi, les lois humaines ne leur semblent pas faites à leur mesure...

Les années de prison ne calmeront pas leur ardeur terroriste!
Dépourvus d’humanité, de sentiments de culpabilité et de regrets, ils ne feront jamais acte de pénitence ni ne demanderont pardon aux familles des victimes de leurs actes.

Tuer pour Allah est un acte salvateur qui garantit à son auteur le paradis...!
C’est pourquoi ils n’ont pas à compatir pour les victimes, car elles sont coupables, coupables de leur propre mort.

Ils ne sont pas des justiciables ordinaires pour une justice républicaine et humaine.
L’auteur de l’attentat terroriste avorté de Toronto a fait comprendre au juge canadien chargé de l’affaire qu’il ne reconnait pas la justice canadienne, trop imparfaite pour lui, que seul compte pour lui la justice d’Allah qui est son seul juge, maître et guide de ses actes.

Le vrai musulman n’a de respect que pour ses lois "d’essence divine et jugées parfaites".
Comme si les hommes qui les ont codifiées étaient parfaits, et que ces lois "pseudos révélées" par un déséquilibré mental n’étaient pas altérées et manipulées...!

Les commentaires sont fermés.